La contamination des poissons d’eau douce aux microplastiques

“L’étude a montré que 10% des goujons analysés étaient contaminés par des microplastiques de nature diverse. Ce taux de contamination est cohérent avec les résultats des études réalisées en milieu marin, qui signalent des niveaux de contamination allant de 2 à 40% selon les espèces. Ces résultats sont les premiers à démontrer la présence de microplastiques chez un poisson d’eau douce. (…)”

Rapport scientifique de l’INERIS, 26/11/2014

Le document

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s